Les réflexes archaïques par la méthode RMTi®

Qu’est-ce que le RMTi® ?

Le RMTi® sont les initiales de "Rhythmic Movement Training International". Ce sont des mouvements rythmiques qui permettent de reproduire des mouvements automatiques et naturels effectués par les bébés et les jeunes enfants. Ils forment la base permettant l’intégration des réflexes archaïques.

Que est le rôle des Mouvements Rythmiques ?

Ils permettent la maturation du système nerveux, l’intégration des réflexes archaïques, la maturation des sens vestibulaires et kinesthésiques, la maturation du développement moteur, le contrôle de la tête et du corps, du tonus musculaire. Ils améliorent également la posture, la gestion des émotions, du comportement et harmonisent les hypersensibilités.

Que sont les réflexes archaïques ?

Ce sont des mouvements involontaires que font les nouveaux-nés en réaction à un stimuli neuro-sensoriel.

La plupart des réflexes archaïques apparaissent in-utéro, donc dès les premières semaines de la grossesse. Ils évoluent pendant la naissance et s’intègrent durant les premiers mois de vie : ils sont alors actifs. Ils deviennent ensuite inactifs laissant la place aux mouvements volontaires.

Quel est le rôle des réflexes archaïques ?

Les réflexes archaïques permettent les connexions cérébrales, développent le schéma de protection et de survie, l’intégration sensorielle, l’équilibre émotionnel ainsi que le développement moteur et intellectuel.

Si l’intégration de certains réflexes ne se réalise pas du tout ou pas correctement, ou si certains réflexes restent actifs, cela peut entraîner des difficultés d’apprentissage, des troubles du comportement, des perturbations de la posture.

Combien de temps dure une séance ?

Une séance dure 45 minutes.

Comment se déroule une séance ?

Lors de la première consultation, j’aborde les différents points qui motivent la consultation et nous définissons ensemble l’objectif à travailler en priorité. Je propose de remplir un questionnaire permettant par la suite de cibler les réflexes à travailler.

Je réalise alors des tests et commence à réintégrer des réflexes. En général, seulement 2 ou 3 réflexes peuvent être travaillés lors de la première séance.

Les mouvements que je demande de réaliser sont doux, il s’agit le plus souvent d’exercer une pression pendant quelques secondes et ce, répétés plusieurs fois.

Je propose généralement au patient de reproduire certains mouvements rythmiques à la maison.

Les séances sont en général espacées d’un mois mais peuvent être plus rapprochées selon les disponibilités et/ou de nécessités.

Il faut compter en moyenne 4 à 5 séances selon l’intensité et le nombre de réflexes à travailler.

Pour qui ?

Pour tout le monde ! Car l’objectif est d’obtenir de bonnes connexions entre les différentes parties du cerveau quand celles-ci n’ont pas été réalisées au bon moment.

Mais ces séances sont davantage indiquées pour les personnes ayant l'un des troubles suivants : des difficultés d’apprentissage, des troubles DYS (dyslexique, dysgraphique, dysorthographique, dyspraxique..), un TDA, TDAH, de l’agitation, difficultés de concentration, un manque de confiance en soi, des difficultés sur le plan moteur, des perturbations sur le plan émotionnel avec des angoisses, des peurs, de l’impulsivité, des troubles autistiques, des difficultés d’organisation, un manque d’autonomie, des troubles de la posture, des troubles de la motricité fine, des hypersensibilités tactiles ou aux bruits...